Menu principal
Vous êtes ici : >> Lexique
 

Lexique

LETTRES MOTS DEFINITION



A
ACCUEIL DE JOUR Au même titre que l'hébergement temporaire, l'accueil de jour vise à soutenir les personnes âgées en état de dépendance physique ou mentale qui vivent chez elle et soulager leur entourage. Nous recevons, à ce titre, les personnes pour quelques heures ou pour une journée.
AIDE SOCIALE L'Aide Sociale est gérée par les Départements. Elle est allouée aux personnes qui faute de ressources suffisantes personnelles ou familiales ne peuvent assurer le paiement de leurs frais d'hébergement. Concrètement, elle se traduit par la prise en charge d'une partie des frais de séjour par le Conseil général du Département concerné. A la demande de la Commission d'Aide Sociale, il peut être demandé à certains membres de la famille (enfants, petits-enfants, belle-fille, gendre), tenus par la loi à l'obligation alimentaire, de participer aux règlements des frais d'hébergement. Dans l'hypothèse où l'aide est attribuée, les sommes versées sont récupérables, notamment sur la succession.
AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Auxiliaire de santé, qui sous l'autorité des infirmiers et en collaboration avec eux, assure les soins d'hygiène et de confort et accompagnent les malades dans leurs déplacements. Les Aides Médico-Psychologiques ont notamment pour prérogatives de stimuler la communication (parole, geste, codes pictographiques) et l'enrichissement culturel.
AIDE-SOIGNANTE Auxiliaire de santé, qui sous l'autorité des infirmiers et en collaboration avec eux, assure les soins d'hygiène et de confort et accompagnent les malades dans leurs déplacements. Les Aides-Soignantes jouent aussi un rôle de soutien et d'écoute.
AIDE PERSONNALISEE AU LOGEMENT Elle peut être attribuée à nos résidents par la Caisse d'Allocation Familiale ou la Mutualité Sociale Agricole (en fonction de leur régime) au regard, notamment, de leurs ressources. Elle ne couvre en aucun cas la totalité de la dépense de logement.
ALLOCATION PERSONNALISÉE D'AUTONOMIE L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (A.P.A.) a été instituée en 2002. Elle permet à toutes les personnes dépendantes de bénéficier d'une aide directe ou indirecte.
ALZHEIMER (MALADIE D') Dégénérescence progressive de certaines cellules nerveuses qui entraîne chez le résident une progressive diminution de ses capacités à réfléchir et prendre les décisions. Le résident perd le contrôle de lui-même, il devient incapable de maîtriser ses humeurs et de prendre soin de lui-même.



C
CANTOU Le cantou "coin du feu en langue d'oc" a pour vocation d'accueillir les personnes désorientées. Les résidents y sont encadrés par du personnel formé spécifiquement à la prise en charge de leur pathologie. L'objectif recherché est de préserver ou de stimuler leur autonomie en les associant ou en leur confiant certains travaux ménagers. La participation des familles est souhaitable.
CENTRE LOCAL D'INFORMATION ET DE COORDINATION (C.L.I.C.) Les centres locaux d'information et de coordination ont pour objectif d'améliorer à court terme le service rendu aux personnes âgées et leurs familles confrontées à une situation de perte d'autonomie, à travers ces missions suivantes : informer les personnes âgées et leurs familles, orienter les personnes âgées sur les prestations, évaluer les besoins, proposer une aide individualisée, , constituer un observatoire ayant pour objectif de rendre l'information claire et homogène.
CONSEIL DE LA VIE SOCIALE Instituée par la loi du 2 juillet 2002, cette instance se substitue au Conseil d'Etablissement. Elle permet aux résidents et à leur famille de participer à la bonne marche de la Maison de Retraite.



H
HÉBERGEMENT TEMPORAIRE Ce type d'hébergement est le maillon complémentaire du maintien à domicile. Cette formule a pour but d'aider les familles et aidants de la personne, de rompre la solitude, de favoriser la réhabilitation après une hospitalisation, de pallier à des conditions de logement difficiles ou d'attendre une place en Maison de Retraite. Les lieux et les prestations sont identiques aux autres formes d'accueil.



O
OBLIGATION ALIMENTAIRE Reposant sur le principe de solidarité, elle est définie par le code civil comme "un devoir d'assistance entre les membres d'une même famille". Ainsi, si des parents ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, leurs proches peuvent être contraints de leur apporter une aide matérielle, chacun dans la mesure de leurs propres moyens. Leurs contributions sont fixées par la Commission d'admission d'Aide Sociale en fonction de leurs ressources.
Valid XHTML 1.0 Transitional Maison de retraite "Résidence Anne Le Roy"
68, rue du Bois Marcel 50008 Saint-Lô Tél: 02.33.77.76.76 Fax: 02.33.77.77.14
Copyright © Bon Sauveur 2006, tous droits réservés. Réalisation : Serghei COHUT.
Valid CSS!